02/04/2008

Lettre ouverte à monsieur le Président de Colombie.

Ingrid

copyright: http://scrap.albacadabra.net/

!!!!! SVP. signer la lettre ouverte et envoyez la. Ils y a des otages en danger de mort, vous pouvez cliquer sur cette phrase. Merci pour EUX.

 

Appel à Uribe de la FICIB et de la FIDH pour l'arrêt des opérations militaires en Colombie

01/04/2008 - AFP, Terra España

La Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH) et la Fédération internationale des comités Ingrid Betancourt (FICIB) ont appelé le président colombien Alvaro Uribe à cesser "toutes les opérations militaires" pouvant mettre en péril les otages, dans une lettre ouverte publiée mardi.

Cet appel intervient au moment où les tractations s'intensifient pour la libération de l'otage franco-colombienne, depuis six ans aux mains de la guérilla des Farc dans la jungle et dont l'état de santé, selon des témoignages, est alarmant.

"Monsieur le Président, nous sommes dans une course contre la montre et contre la mort", réaffirment ces deux organisations dans leur lettre ouverte.

"Nous nous adressons à vous (...) pour que vous ordonniez l'arrêt immédiat de toutes les opérations militaires qui menacent la vie des personnes séquestrées par les Farc", écrivent-elle.

"C'est avec une immense préoccupation, que nous avons constaté que les opérations militaires et les bombardements dans les régions où il est présumé que les Farc retiennent des personnes en captivité, continuent et s'intensifient", s'alarment la FIDH et la FICIB.

Elles soulignent que "toute tentative de sauvetage militaire ou d'état de siège +humanitaire+ contre les colonnes des Farc exposerait de manière imminente la vie de toutes les personnes séquestrées".

Elles appellent également M. Uribe à "promouvoir immédiatement une sortie politique (qui...) pourra constituer les premiers pas sur le chemin de la paix en Colombie".

Si Ingrid Betancourt vient à mourir, "vous serez aussi responsable devant l'histoire et devant votre conscience. Vous serez, non plus le leader démocrate que vous aspirez à être, mais le bourreau de ces personnes sans défense", mettent en garde les deux organisations.

Ingrid Betancourt fait partie des 39 otages dits "politiques" que les Farc, en lutte contre les autorités colombiennes depuis 1964, veulent échanger contre 500 des leurs emprisonnés. Selon des témoignages, elle était encore vivante la semaine dernière mais en mauvaise santé.

Un paysan de la localité d'El Retorno (450 km au sud-est de Bogota), un fief de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste) a révélé lundi avoir rencontré Ingrid Betancourt le dimanche 23 mars.

De son côté, la radio privée Caracol, citant les services de renseignement de l'armée a confirmé lundi qu'Ingrid Betancourt est "vivante" mais dans un état grave et "n'accepte pas les médicaments et la nourriture que lui donnent les guérilleros".

"Le paysan m'a dit qu'il lui (Ingrid) avait touché la main et tenté et de la tranquiliser car elle était très déprimée", a déclaré un habitant du village sous couvert de l'anonymat. Ingrid Betancourt "était très mal, triste, comme si elle n'avait plus envie de vivre. Elle était très pâle, très maigre et il semblait refuser de manger", a précisé l'habitant.

Le paysan qui a reconnu Ingrid grâce aux images de la télévision, affirme avoir réussi à un peu réconforter l'otage. Il lui a dit: "reprenez courage, ne vous inquiétez pas" et Ingrid souriait mais ne répondait pas.

Selon d'autres témoins, comme le prêtre catholique Manuel Mancera, Ingrid Betancourt qui souffre d'hépatite B, a été amenée par ses ravisseurs en février dans au moins trois centres médicaux de la région et elle a passé cinq jours, du 15 au 20 février, dans la localité voisine d'El Capricho.

Le curé a précisé que les guérilleros qui escortaient Ingrid Betancourt, étaient "habillés en civil" et que l'otage résidait dans une ferme, proche du dispensaire.

Cette version a été confirmée le 27 mars par le médiateur colombien Volmar Perez, une personnalité indépendante chargée des relations entre la population et les autorités. Ce médiateur a également fait état d'une nouvelle détérioration de l'état de santé de l'otage, déjà très mauvais.

LIENS UTILES

www.betancourt.info

http://www.educweb.org/Aeropostale/

 

00:47 Écrit par Alain. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ingrid betancourt, colombie, otage |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.