27/01/2009

Mondialisation, délocalisation, ca continue...

Comme tous les "grands" industriels voués au culte de cette économie "néo-libérale", Dell s'enfuit en Pologne.
Des ménages Irlandais vont souffrir au nom de la rentabilité.
Rentabilité?
OUI! Au nom des actionnaires qui en veulent toujours plus. Alors pour garder un prix concurenciel afin d'appâter la clientèle sans léser l'actionnariat on délocalise.
Sauvagement.

C'est çà la CEE, le marché commun.  C'est la communauté européenne de la finance, la communauté européenne de l'économie avant lêtre humain. Vouloir gagner ainsi quelques petits cents devient "immoral" quand c'est au prix de l'humain.
Il y a longtemps que je ne crois plus que celui-ci est à l'avantage du citoyen, pardon, du consommateur.

Mon prochain portable ne sera plus un Dell qui en définitive n'est pas si bon marché.
J'envisage le remplacement de celui que je possède actuellement. Je prends mon temps. Il n'y a rien qui presse. Donc, j'ai le temps pour faire les recherches et les comparaisons utiles.
Il en ressort, qu'à performences et quanlités équivalantes, Dell est seulement 150 euros meilleurs marché en ce moment. Soit 10%.
Ce n'est pas négligeable. Mais cela ne vaut pas l'engouement pour DELL. Surtout au regard de l'inhumanité de ces délocalisations et de cette "mondialisation" entre guillemets.
Je crois bien que mon prochain portable ne sera plus un Dell.
Je râle...

Les commentaires sont fermés.