23/03/2009

Au nom de la démocratie tellement maltraitée qu'elle devient illusoire.

ang sand suu ki
Il faut A B S O L U M E N T que l'on fasse quelque chose pour Aung San Suu Kyi. Comment pouvons nous vivre jour après jour sans penser à des personnes comme elle. Les intérets politico-économiques sont-ils si forts au point d'inhiber toutes actions "officielles"?

Alors ne devrait-on pas se mobiliser de la même manière que l'on a fait pour Ingrid Bétancourt?

Quand on voit comment notre pays évolue, en ces année 2008/9, sur le plan politique, quand on observe la recrudescence de l'extrème droite en Europe, nous pourrions bien nous trouver, un jour, dans une situation identique à celle de la Birmanie, la Chine, le Tibet, etc.

La libération de tels personnages en vue est un signal fort en direction des pouvoirs abusifs.

C'est notre façon en tant qu'individu de tenter d'améliorer le monde.

http://www.lesvoiesdelaliberte.be/A-savoir,1/Archives-Jou...