27/01/2009

Mondialisation, délocalisation, ca continue...

Comme tous les "grands" industriels voués au culte de cette économie "néo-libérale", Dell s'enfuit en Pologne.
Des ménages Irlandais vont souffrir au nom de la rentabilité.
Rentabilité?
OUI! Au nom des actionnaires qui en veulent toujours plus. Alors pour garder un prix concurenciel afin d'appâter la clientèle sans léser l'actionnariat on délocalise.
Sauvagement.

C'est çà la CEE, le marché commun.  C'est la communauté européenne de la finance, la communauté européenne de l'économie avant lêtre humain. Vouloir gagner ainsi quelques petits cents devient "immoral" quand c'est au prix de l'humain.
Il y a longtemps que je ne crois plus que celui-ci est à l'avantage du citoyen, pardon, du consommateur.

Mon prochain portable ne sera plus un Dell qui en définitive n'est pas si bon marché.
J'envisage le remplacement de celui que je possède actuellement. Je prends mon temps. Il n'y a rien qui presse. Donc, j'ai le temps pour faire les recherches et les comparaisons utiles.
Il en ressort, qu'à performences et quanlités équivalantes, Dell est seulement 150 euros meilleurs marché en ce moment. Soit 10%.
Ce n'est pas négligeable. Mais cela ne vaut pas l'engouement pour DELL. Surtout au regard de l'inhumanité de ces délocalisations et de cette "mondialisation" entre guillemets.
Je crois bien que mon prochain portable ne sera plus un Dell.
Je râle...

16/01/2009

Mondialisation chérie...

C'est tellement vrai !!!!!

Voici une petite  histoire comme tous les jours en Belgique.


Mon copain, Toine, a commencé la journée tôt, très tôt, trop tôt!

Ayant  réglé sur 6 heures son réveille-matin (fait au Japon)
Pendant que sa cafetière (faite en Chine)  filtrait  le  café
Il s'est rasé avec son rasoir (fait à Hong-Kong).
Puis il s'est habillé avec sa chemise (faite au Sri Lanka)
ses jeans (faits à Singapour)
et ses chaussures (faites en Corée).

Après  avoir cuit son petit déjeuner dans son nouveau poêlon (fait en Inde)
agrémenté de fraises (de Californie)
et de bananes (du Costa  Rica)
il s'est assis, pour calculer son budget de la journée, calculatrice en  main (faite au  Mexique).

En consultant sa montre (faite à Taiwan)
il a synchronisé sa radio (faite en  Chine)
puis est monté dans sa voiture (faite  au Japon)
pour continuer sa recherche d'emploi entre deux fermetures d'usines (en Belgique).

À la fin d'une autre journée décourageante, il décide de se verser un verre de vin (fait en Californie)
en écoutant Britney Spears (refaite aux USA!)
pour accompagner son dîner congelé (fait aux  USA)
met ses sandales (faites au Brésil)
et allume sa télévision (faite en Indonésie)
,
et puis se demande pourquoi

il n'arrive pas à se trouver un bon job payant

ici en Belgique...